Conseils Entreprises

4 conseils efficaces pour trouver le bon freelance

Vous avez besoin de recourir aux services d’un talent en freelance sur une mission ponctuelle ? Trouver un freelance ne s’improvise pas, et la concurrence peut même être rude sur certains secteurs pénuriques. Pour dénicher la perle rare et mettre toutes les chances de votre côté, nous vous livrons 4 conseils efficaces qui ont fait leur preuve.

#1 Faire le point sur son besoin pour trouver le bon freelance

Que vous ayez besoin de trouver un freelance pour faire face à une surcharge de travail ou pour pallier une compétence inexistante dans votre entreprise, la démarche ne peut pas s’improviser. Pour s’assurer de trouver la bonne personne, il est nécessaire de bien cadrer la mission qui sera proposée. Mais avant cela, bien comprendre ce que l’on peut attendre d’un freelance est fondamental.

Un freelance, ou travailleur indépendant en français, est une personne qui travaille à son compte. Avec ce mode de travail, il n’existe pas de lien de subordination et donc pas de contrat de travail entre le freelance et son client. En revanche, un contrat encadrant la mission peut être prévu entre les parties, qu’il soit oral ou écrit. Le freelance est partenaire du client tout au long de la mission qu’ils définissent ensemble. Il est également indépendant vis-à-vis de l’entreprise. Le freelance facture au temps passé ou au forfait.

Pour que la recherche d’un freelance soit efficace, le futur client doit définir en avance les objectifs et termes de la mission qu’il souhaite lui proposer. Une mission détaillée permet d’identifier les compétences nécessaires pour la mener à bien. Par la même occasion, de cibler et d’attirer la bonne personne. C’est au client, une entreprise ou un particulier, de convaincre le prestataire de l’accompagner.

Les freelances sont généralement experts dans leur domaine de compétences. Le tarif qu’ils proposent est à la hauteur de l’expérience revendiquée. Logiquement, il est plus élevé qu’un débutant. Plus le travailleur indépendant a de l’expérience, plus son taux journalier moyen (TJM) est élevé. À vous de choisir en fonction du budget que vous souhaitez allouer à la mission.

#2 Rédiger une mission claire et précise

Pour donner envie au freelance d’accepter la mission, il est important de rédiger une offre attractive. Elle est votre vitrine. Le contenu doit être suffisamment précis pour renseigner le freelance et déclencher l’envie de travailler avec vous.

Une bonne offre de mission doit comprendre :

  • Le contexte dans lequel la demande intervient
  • Les valeurs défendues par l’entreprise. Il ne faut pas sous-estimer l’importance de la marque employeur, même lorsqu’il s’agit de trouver un freelance
  • Le contenu de la mission
  • Le profil recherché
  • La date de démarrage souhaitée
  • La durée précise ou approximative de la mission
  • Le rythme envisagé
  • La localisation de la mission (sur site ou en télétravail)
  • Les attentes
  • Le budget alloué à la mission. Il est un bon levier d’attractivité dans les secteurs pénuriques

Pour que la mission soit la plus attractive possible et pour être certain de trouver le freelance qui convient, n’hésitez pas à vous adapter à votre public. Vous pouvez par exemple vous permettre d’être plus créatif dans la rédaction de la mission pour trouver un UX designer freelance. À l’inverse, pour dénicher un comptable freelance ou un juriste, vous devez rester plus conventionnel. Vous pouvez également proposer une formation en interne au freelance pour l’aider dans la bonne réalisation de sa mission.

#3 Diffuser son offre pour trouver un freelance

Plusieurs canaux de diffusion existent pour trouver un freelance :

  • Les réseaux sociaux personnels ou professionnels.
  • Les plateformes de freelancing, comme LittleBig Connection.
  • Les annonces sur le site carrière des entreprises.

Plus votre offre de mission sera détaillée et compétitive, meilleure sera votre attractivité.

#4 Sélectionner le bon profil de freelance

Pour s’assurer de trouver le bon freelance, client et prestataire doivent discuter de leurs attentes réciproques. Mais également de leurs façons de travailler.

Tout comme le salarié passe un entretien d’embauche avec un recruteur, un entretien préalable peut aussi être organisé avec le freelance. Pour ne pas faire d’impair et proposer la mission en freelance au bon prestataire, plusieurs questions peuvent lui être posées :

  • Avez-vous déjà réalisé une mission similaire ?
  • Avez-vous des références professionnelles à nous communiquer ?
  • Avez-vous d’autres projets en parallèle ?
  • Quel est votre taux journalier moyen (TJM) ?
  • Qu’inclut votre tarif ?

Trouver un bon freelance demande un travail de préparation pour bien cibler la mission proposée. En appliquant nos 4 conseils, vous dénicherez à coup sûr la perle rare pour vous accompagner dans tous vos projets.