Freelance

Freelances : 5 pistes pour améliorer votre vie professionnelle

Par

4.8 | 10 votes

Tendance de fond depuis quelques années, le freelancing est désormais une forme d’emploi particulièrement plébiscitée, notamment dans les secteurs de l’IT et l’ingénierie. Parmi les raisons régulièrement invoquées, on retrouve la flexibilité (tant pour l’entreprise que pour le freelance), l’autonomie, l’indépendance ou le fait de pouvoir choisir ses clients. Sont également citées la mobilité, ou encore la formation en continu.

Cependant, cette liberté apparente n’est pas sans contraintes : gestion administrative, absence d’avantages en entreprise et lourdeurs dans les démarches concernant le logement, la santé, les assurances, etc.

 

Que choisir pour que votre statut de freelance soit compatible avec votre confort de vie ? Voici quelques clés de réflexion !

Travail à domicile ou coworking ?

Si vous êtes souvent amené à travailler chez votre client, dans certains cas, vous pouvez exercer votre activité à distance. Par conséquent, certains freelances font le choix de travailler exclusivement à leur domicile quand d’autres alternent avec des espaces de coworking.

Si travailler à votre domicile vous empêche de séparer votre vie privée et professionnelle, vous pouvez essayer de créer un réel environnement de travail voire même une pièce spécialement dédiée si vous le pouvez. Vous pouvez également alterner avec d’autres endroits tels qu’une bibliothèque, un parc, un café, des espaces de coworking comme WeWork, Nextdoor, Regus ou des espaces de wellworking comme Kwerk par exemple. En effet, être freelance ne veut pas forcément dire travailler chez soi.

L’avantage ? Vous profitez d’un boost de créativité grâce au changement d’atmosphère, et d’une meilleure séparation de votre vie personnelle et professionnelle. Quand vous rentrez chez vous, le travail est terminé !

 

Comptabilité, formalités juridiques, assurance… déléguez !

Les nombreuses formalités administratives peuvent s’avérer lourdes et chronophages à gérer. Qu’il s’agisse de votre gestion comptable, de vos assurances, voire des aspects juridiques et légaux de votre métier, de nombreuses tâches peuvent être déléguées !

Pourquoi ne pas faire appel à des professionnels ? S’il s’agit d’un coût à assumer, cela peut vous assurer des gains de temps et de gestion précieux pour votre activité d’indépendant.

En effet, de nombreuses entreprises existent pour vous faciliter la vie et s’occuper de tous vos besoins comptables (Fred de la compta, Novaa Expertise), légaux (Légalstart) ou encore d’assurances santé (Otherwise, Alan) !

 

Vous souhaitez vous développer personnellement ? Donnez-vous les moyens de monter en compétence !

« Dommage, cet appel d’offres me parait parfait mais je n’ai malheureusement pas toutes les compétences demandées… Il faut que je pense à me former un jour ! » , « J’aimerais bien en savoir plus sur ce domaine, je jetterai un coup d’œil à l’occasion », « C’est dommage, si je parlais mieux anglais je pourrais travailler à l’international ». Si vous avez déjà prononcé l’une de ces phrases mais que vous n’avez jamais concrétisé vos propos, il est temps de le faire !

Si vous avez envie de progresser, d’élargir votre culture, vos compétences métier, d’explorer de nouveaux horizons ou tout simplement de vous réorienter vers un nouveau métier, formez-vous en ligne ! Des formations de langues telles que Babbel, 1to1 progress, Busuu ou Duolingo aux formations plus techniques comme OpenClassrooms, EdX, CodeCademy ou encore Udemy, de nombreuses offres en lignes existent et vous permettent même parfois d’obtenir des diplômes certifiés par l’Etat.

De plus, vous pouvez également vous rendre à des meet-ups afin de créer un réel réseau professionnel où vous pourrez partager vos expériences mais aussi en apprendre sur celles des autres.

 

Vous pensiez que freelance ne rimait pas avec CE ?

Lorsque vous êtes salarié d’une entreprise de plus de 50 employés, il est obligatoire de mettre en place un CE. Pour résumer, un CE est une institution représentative du personnel vous donnant droit à de nombreuses réductions (services, loisirs, tourisme, culture, etc.).

En revanche, s’il est obligatoire d’avoir un CE au-delà de 50 employés ce n’est pas interdit en dessous ! Par conséquent, si vous pensiez qu’en tant que freelance vous abandonneriez cet avantage, détrompez-vous ! Par exemple, Startup CE et Wemind, proposent des CE en ligne réservés aux freelances. Il est également possible pour le client d’ouvrir son CE à ses freelances s’il le souhaite.

>> Nous mettons d’ailleurs à disposition un CE pour les freelances en mission sur LittleBIG Connection !

 

Vous avez déjà éprouvé des difficultés pour louer un appartement ?

Les propriétaires se montrent réticents au prétexte que votre activité de freelance n’apporte pas de garanties, ou que vous n’avez pas assez d’expérience dans le freelancing ? Il existe des solutions !  

De nombreux organismes existent comme Youse, Wemind ou Unkle vous proposant d’être votre garant et même parfois de s’occuper du paiement de votre loyer !

 

Que faut-il retenir ?

Être indépendant pose de nombreux challenges auxquels vous devez faire face, et vous ne disposerez pas toujours des ressources nécessaires pour les affronter. C’est pourquoi de nombreuses structures sont là pour vous accompagner et apporter une vraie valeur ajoutée à votre quotidien !

 

>> Voir aussi : toutes les offres de partenariats que propose LittleBIG Connection

 
Télécharger un exemple d'avatar client