Blog

Futur du travail : trois tendances qui se dessinent

Par

4.6 | 5 votes

A l’occasion de la 108ème session de la conférence internationale du travail, nous avons choisi de nous pencher sur les mutations du monde du travail. Future of Work, évolutions de l’emploi, travail à distance, avènement des travailleurs indépendants… ces sujets sont au centre de tous les débats, ils sont sur toutes les lèvres et dans tous les articles traitant de la thématique du futur du travail.  Mais qu’en est-il vraiment ? Que retenir parmi tout ce qui se dit sur le sujet ?

Tour d’horizon de points de vue qui ont retenu notre attention : trois analyses pertinentes sur le futur du travail.

Les tendances déjà à l’œuvre : The future of work | Hotjar (en anglais)

Avant de parler de future of work, il est intéressant de se concentrer sur des pratiques innovantes que certaines entreprises, notamment dans le secteur des nouvelles technologies, appliquent dès aujourd’hui. Plutôt que des révolutions qui bouleversent l’emploi, il s’agit ici d’un ensemble de décisions qui, appliquées à l’échelle d’une entreprise, transforment son mode de fonctionnement et bénéficient à tous. La transparence complète au sein d’une organisation, le développement d’équipes auto-gérées et transversales, une plus grande flexibilité dans le temps et les horaires de travail… Ces initiatives sont autant d’évolutions positives portées en ce moment par des entreprises, et qui sont amenées à contribuer positivement au futur du travail.

Ce qu’on en retient: la notion de transparence devient incontournable à mesure que de plus en plus d’informations deviennent accessibles à tous sur internet ; mais surtout, elle prend une ampleur nouvelle grâce à certaines entreprises. Celles-ci participent au futur du travail en mettant en place des politiques de transparence complètes sur les salaires ou sur le partage d’informations. Grâce aux outils collaboratifs, cette pratique de partage total de documents donne une plus grande visibilité sur le travail de ses pairs, dans un esprit de collaboration et de confiance. Plus qu’un effet de mode, cette initiative tend à devenir une norme qui devrait peu à peu s’imposer.

 

Le futur du travail, au-delà du télétravail | Les Echos, le Cercle

Au-delà de la tendance du travail à distance, le contributeur Johann Butting (responsable Europe, Moyen-Orient et Afrique de Slack) développe les notions de « faire ensemble » et de liberté individuelle au travail, et aborde les changements positifs apportés par les révolutions numériques. Les jeunes Européens auraient une vision optimiste de leur avenir professionnel selon une enquête menée par OpinionWay, et le futur de l’emploi se façonne de façon collaborative, notamment grâce aux efforts et outils mis en place pour créer des relations et une communication plus directes au sein des entreprises. Les barrières tombent peu à peu pour laisser place à une construction commune de valeurs entre différents acteurs de la société, et plus seulement au sein des entreprises.

Ce qu’on en retient : la simplification apportée par les outils numériques. Grâce aux nouveaux moyens de communication, nous sommes aujourd’hui capables de réduire les barrières et les intermédiaires ; cela améliore la collaboration au travail, et permet d’être en relation directe avec ses différents partenaires. Au-delà des relations au sein d’une entreprise, ce sont aussi les interactions entre acteurs de la société qui sont facilitées, une thématique qui nous est chère chez LittleBIG Connection.

 

Lire aussi: Travail à distance : les freelances témoignent

 

À quoi ressemblera le marché du travail à l’horizon 2030 ? | Fred de la Compta

Le marché du travail est promis à une transformation profonde, étant donné que toutes les études traitant du futur du travail estiment que la majorité des métiers de 2030 n’existent pas encore. Cependant, rien ne sert de tomber dans le pessimisme et de croire nos emplois voués à disparaître au profit de la robotisation : comme à chaque révolution industrielle, le marché de l’emploi va évoluer et de nouvelles professions vont émerger, qui devraient compenser la destruction d’emplois selon Eurostat. Surtout, ce sont les compétences qui vont prendre le dessus sur les métiers, dans un monde où les soft skills prennent toujours plus d’importance. L’accent devra être mis sur la formation continue et une meilleure synergie entre éducation et entreprises.

Ce qu’on en retient : l’emphase mise sur le développement des compétences tout au long de sa vie. Le tournant de la formation continue a déjà été amorcé et il devient désormais normal d’apprendre tout au long de sa carrière ; c’est d’ailleurs l’objet de la réforme de la formation professionnelle dont nous avons parlé il y a peu.

 
Télécharger un exemple d'avatar client