Métiers

TOP 5 DES TENDANCES ERP POUR 2020

Par

Le marché des ERP (Entreprise Resource Planning) est en plein essor depuis quelques années. L’IDC estime que, depuis 2017, ce marché connaît une croissance annuelle moyenne de 4,7%. Les intervenants de ce marché sont nombreux, et les acteurs se divisent en deux catégories :  les parties prenantes classiques (éditeur et entreprise) d’un côté, et de l’autre les leaders d’opinions et entreprises innovantes qui viennent bouleverser le marché des ERP. La dynamique de ce marché favorise l’innovation. Cependant, il n’est pas toujours facile pour le client de savoir vers quelle solution se tourner et quelles sont les caractéristiques de chaque offre. Entre les ERP standards et les ERP spécifiques, l’offre est vaste. Vous trouverez ci-dessous les clés pour décrypter au mieux les caractéristiques de ce marché en pleine expansion :  les évolutions de ces dernières années ainsi que les nouveautés à suivre de près en 2020.

Les incontournables dans le monde des ERP

Le Cloud ERP ou ERP SaaS

Il s’agit d’une solution qui permet aux utilisateurs de profiter de toutes les fonctionnalités d’un ERP dans le Cloud et en se délestant de la gestion des infrastructures. Les données ne sont donc plus stockées sur le serveur de l’entreprise mais hébergées sur un Data center à distance. Autrement dit, le Cloud ERP, aussi appelé ERP Saas (Software as a Service) est une solution entièrement en ligne : finis les désagréments liés à l’installation et à la maintenance qui nécessitent souvent des moyens financiers et techniques importants. Les PME apprécient cette solution car elle permet de réduire les frais. Elle a aussi pour avantage de convenir aux entreprises nomades ou dispersées géographiquement, car le Cloud ERP est accessible de n’importe où.

La question de la sécurité des données reste pour autant un point important dans cette solution. En effet, il est important de savoir qu’il existe 3 types de Cloud: le cloud public, le cloud privé et le cloud hybride. Selon le type de Cloud choisi, les données de votre entreprise seront hébergées sur des datacenters partagés ou non. Il est important de bien choisir le modèle de Cloud qui convient le mieux au stockage de vos données. Par exemple, les Cloud publics sont plus adaptés à la charge de travail lourde tandis que si l’entreprise fait de la sécurité des données son point d’honneur, il vaut mieux privilégier un Cloud privé.

 

ERP et Business Intelligence

Le développement des ERP, a permis aux entreprises de collecter, et de stocker leurs données clients et fournisseurs. Pour autant, il n’y a aucun intérêt à stocker un nombre important de donnée si ce n’est pas de la donnée exploitable, dont on peut se servir dans le processus décisionnel. L’intérêt d’intégrer un logiciel de Business Intelligence à son ERP est de créer un tableau de bord qui permettra d’identifier les KPI intéressants à intégrer dans le mécanisme décisionnel.

 

A Lire aussi :  Quelles sont les grandes tendances ERP ?

 

 

Les innovations ERP pour 2020

L’ERP au service de la finance

Dans un secteur où Excel est roi, l’ERP se fait une place petit à petit. En effet, lorsqu’il s’agit de facturation, les tâches sont souvent manuelles et chronophages. Ces différents facteurs ne font qu’accroître l’erreur de facturation. Quant à la fraude, elle est la bête noire des entreprises. C’est pourquoi les ERP ont fait évoluer leurs systèmes pour permettre aux entreprises de centraliser et d’automatiser leur système de facturation dans le but d’améliorer le contrôle financier ainsi que de réduire le taux d’erreur. Cependant, pour qu’une entreprise puisse tirer tous les bénéfices d’un ERP, il faut que les processus soient internalisés et connus du logiciel. Par conséquent, un audit des processus est souvent nécessaire à l’implémentation de ce genre d’ERP.

 

L’intelligence artificielle

L’ERP a pour but d’augmenter l’efficacité et le taux de rendement des entreprises pour leur permettre de se développer plus rapidement. L’IA est depuis quelques années dans le Top 10 des technologies stratégiques des entreprises, il n’est donc pas étonnant que l’on retrouve de plus en plus d’applications de l’intelligence artificielle dans les ERP récents.

L’intégration de l’IA dans les ERP a deux objectifs principaux :

  • Améliorer l’efficacité d’une entreprise : augmenter la productivité en automatisant des tâches, renforcer la sécurité en envoyant des rappels et alertes.
  • Aider l’humain à prendre une décision ou le remplacer complètement. En effet, l’ERP permet de collecter et traiter des milliers de données, tandis que le machine learning permet de synthétiser la donnée et d’en sortir une brève analyse. Ce compte rendu permettra au décideur (robot ou humain) d’agir en connaissance de cause.

Dans les faits, l’IA est capable de faire de la gestion de stocks en anticipant des commandes, proposer des améliorations de processus, des prévisions de vente en temps réel et en fonction des différents facteurs du marché. Dans la majorité des cas, l’intelligence artificielle associée à l’ERP fera office d’assistant personnalisé mais ne prendra pas de décision à votre place sauf si l’action doit être réalisée par une machine ou un robot.

 

L’expérimentation de la Blockchain pour l’ERP

La blockchain, technologie de stockage et transmission d’informations, est un sujet en plein essor pour le monde des entreprises. A terme, cette solution doit aider à une meilleure sécurisation des données, afin de répondre à un enjeu actuel : comment faire en sorte que les données soient accessibles et visualisables par tous au sein d’une organisation, tout en garantissant une sécurité optimale ?

L’ERP rend possible comme expliqué ci-dessus, le traitement de ces données. C’est pourquoi il est intéressant de travailler sur l’alliance des deux technologies, notamment pour sécuriser le traitement des transactions. En effet, la gestion d’approvisionnement ainsi que la traçabilité des produits sont à ce jour les utilisations d’ERP Blockchain les plus courantes avec pour objectif principal l’automatisation de tâches chronophages. Le gain de temps et la réduction du taux d’erreur sont des atouts indéniables de l’implémentation d’un ERP dans la Blockchain. Les secteurs pharmaceutique et aérospatial, par leurs besoins de traçabilité et de confidentialité, sont les plus intéressés par cette tendance ERP.

Beaucoup de start-ups se sont lancées sur ce créneau en proposant des applications allant de la gestion de processus d’entreprise à l’automatisation des paiements.

 

Lire aussi : Comment le digital peut-il redonner le pouvoir aux acheteurs ?

 

Toutes les tendances ERP que nous venons d’aborder sont nécessairement coûteuses et la mise en place de telles solutions demande une révision des processus. Néanmoins, les avantages sur le long terme sont nombreux: optimisation du temps, réduction du taux d’erreur, amélioration des processus. De plus, ces innovations soulèvent les débats sur l’automatisation du modèle décisionnel et surtout la sécurité des données qui reste un des enjeux majeurs de 2020 pour les entreprises en quête de nouvelles solutions technologiques. Le débat permet une remise en question des éditeurs sur le sujet de la sécurité des données, ce qui promet de belles innovations pour l’année à venir.

 
Télécharger un exemple d'avatar client

 

Téléchargez notre document PDF « 6 étapes clefs pour devenir freelance »