Future of work

Pour quelles raisons les freelances plébiscitent-ils les missions au sein de grands groupes ?

 

Les grands groupes sont-ils les clients idéals pour les freelances ? C’est l’une des questions sur lesquelles nous nous sommes penchés en réalisant notre étude « Les grands groupes français qui font rêver les freelances ». Nous avons interrogé plus de 700 travailleurs indépendants, en analysant ce qui rendait ou non une mission attractive, et en déterminant les types d’entreprises qui plaisaient le plus à la communauté des freelances.

L’une des premières conclusions est que les grands groupes sont indubitablement attractifs aux yeux des freelances. Et pour cause, ils ont beaucoup à offrir à ces profils en quête de liberté et d’accomplissement professionnel.

Voici les quatre arguments en faveur des grands groupes, qui sont revenus le plus souvent dans les témoignages que nous avons recueillis.

Raison #1 : le prestige

Pour un freelance, travailler dans une grande entreprise est une caution pour l’avenir. Les grands groupes bénéficient d’une notoriété qui s’apparente à un tremplin pour décrocher de futures missions. Pouvoir mentionner un grand groupe dans sa liste de références clients, ou faire figurer un projet pour une grande entreprise dans son portfolio, aide les freelances à gagner en crédibilité auprès de leurs prospects.

« Pour un freelance, une mission dans une grande entreprise connue de tous, c’est une preuve sociale. C’est synonyme de réassurance » explique ainsi Hannah Peters, consultante en marketing digital et créatrice de Digi Atlas. En effet, on constate qu’au top de notre classement des groupes français préférés des freelances, figurent des noms bien connus du grand public comme AXA, BNP Paribas, et Décathlon.

 

Raison #2 : l’intérêt des projets

Parmi les freelances qui ont participé à notre enquête, 43% placent l’intérêt du projet comme premier critère de choix, avant la rémunération ou la flexibilité des conditions de travail. Ils sont aussi 41% à citer la capacité à innover comme première raison pour rejoindre un grand groupe pour une mission.

Par ailleurs, un grand groupe offre bien souvent un environnement formateur et stimulant. Chams Sallouh, ancien freelance dans la data et coach pour indépendants souligne ainsi : « les grands groupes sont synonymes de transfert de connaissances et de bonnes pratiques dans un domaine qu’ils dominent depuis longtemps. On y évolue avec des standards élevés, auprès d’une équipe experte, et qui fait grandir ».

Enfin, qui dit grand groupe, dit projets de grande envergure. Ces structures ont donc incontestablement de quoi séduire les freelances ambitieux, soucieux de gagner en compétences et en expérience, pour se positionner comme experts de leur domaine.

 

Raison #3 : les équipes

Les freelances sont parfois en proie à la solitude. Or, comme l’explique Alexis Minchella, copywriter B2B et fondateur de Tribu Indé : « une mission dans un grand groupe permet au freelance […] de nouer des relations humaines intéressantes, qui participent à l’élar­gissement de son propre réseau et carnet d’adresses pour de futurs projets ».

Réaliser une mission au sein d’un grand groupe est souvent une manière de rejoindre de larges équipes, parfois même avec d’autres freelances travaillant sur le même projet.

 

Raison #4 : les conditions avantageuses

Ce n’est pas un scoop, les ressources mises à disposition dans un grand groupe sont plus importantes que dans une PME. Les budgets sont souvent supérieurs, les locaux sont généralement bien équipés, et les moyens déployés permettent la réalisation de projets techniquement ambitieux.

Pour un freelance, une mission dans un grand groupe est aussi souvent synonyme de taux journalier moyen (TJM) plus élevé, et d’une certaine stabilité car les missions y sont généralement longues.

Par ailleurs, si les grands groupes ont longtemps proposé des conditions peu flexibles et boudé le télétravail (notamment pour les missions en régie), la pandémie a fait évoluer les mentalités à vitesse grand V. Le travail à distance a été adopté massivement dans les grands groupes, comme dans la plupart des organisations. Ils font désormais preuve de plus en plus de souplesse vis à vis de leurs employés comme de leurs freelances.

 

Les raisons pour lesquelles les freelances se tournent vers les grands groupes sont donc à la fois nombreuses et variées. Et si certains travailleurs indépendants sont encore frileux à l’idée de travailler avec ces structures de grande taille, les grands groupes commencent à prendre des mesures concrètes pour gagner encore plus en attractivité auprès des freelances. On parle même de plus en plus de « marque employeur » à destination des freelances.