Freelance

Portage salarial vs portage commercial, quelle est la différence ?

Les notions de portage salarial et de portage commercial, bien qu’elles reflètent des réalités différentes, sont bien souvent confondues. La première permet à un freelance d’exercer sa profession indépendante tout en étant salarié d’une structure, tandis que la seconde permet aux indépendants comme aux ESN de contractualiser avec un client.

Ca y est, vous maîtrisez toutes les nuances ! Pas encore ? Passons en revue leurs principales caractéristiques pour y voir plus clair et comprendre quelles opportunités s’offrent à vous.  

Le portage salarial, qu’est-ce que c’est ?

Le portage salarial est une forme de travail apparue en France au milieu des années 1980 et qui permet à des travailleurs indépendants de conserver leur autonomie tout en bénéficiant du statut de salarié et de ses avantages.

Concrètement, le portage salarial permet d’instaurer une relation tripartite entre trois types d’acteurs :

  • Le « porté », qui choisit librement sa mission et signe un contrat de travail avec la société de portage (CDD ou CDI), et qui est prestataire chez le client final.
  • La société de portage salarial dont la valeur ajoutée réside sur la prise en charge du volet administratif (rédaction des contrats, établissement des déclarations obligatoires, versement du salaire, formation…).
  • La société cliente qui confie au consultant une mission. Le consultant convient avec elle d’un cadre d’intervention : enjeux du projet, objectifs à atteindre, taux journalier, durée de projet.

Découvrir le portage salarial

En pratique, comment se passe le portage salarial ?

Prenons le cas d’un freelance établi depuis quelques temps : il tient à son indépendance, mais il aimerait retrouver les avantages que lui procurait le salariat. Il choisit donc d’opter pour le contrat de portage salarial, qui lui garantit la stabilité d’un CDI tout en préservant son autonomie sur le choix de ses projets.

La société de portage prend le relais, et fournit au consultant son contrat de travail dans les 12h. En parallèle, la société de portage salarial met en place, avec l’entreprise cliente, un contrat de prestation reprenant les conditions négociées précédemment par le freelance porté.

La mission peut alors commencer ! Le consultant est totalement autonome dans la gestion de son activité chez le client mais peut solliciter à tout moment la société de portage salarial s’il en a besoin. A la fin de chaque mois, il reçoit son bulletin de paie et il peut gérer l’ensemble de son activité sur son espace dédié.

Pourquoi opter pour une solution de portage salarial, et ne pas rester salarié ou freelance ?

Ce statut hybride regroupe les avantages d’un statut salarié classique et d’un statut freelance, à savoir :

Côté salariat : le consultant bénéficie d’un contrat de travail (CDI ou CDD), de fiches de paie attestant du salaire net reçu tous les mois, et cotise au régime général de la sécurité sociale, lui permettant d’avoir accès à la même protection sociale qu’un salarié classique (cotisations chômage, prévoyance santé, retraite)

Côté indépendant : le consultant exerce son activité en toute autonomie et est libre sur le choix de ses clients, de ses projets, son taux de facturation client, et sa méthode d’intervention. Il a également la possibilité de déclarer des frais professionnels.

Chez notre partenaire Portalia, plusieurs avantages sont à noter :

Un gain de temps : Portalia s’occupe de tout : négociation du contrat commercial, édition du contrat de travail, facturation, recouvrement, déclaration TVA, Urssaf. Pour les phobiques de la gestion administrative, c’est LA solution clé en main.

Des avantages sociaux : vous bénéficiez, comme tout salarié, d’un droit au chômage, d’une couverture sociale, d’une prévoyance santé et vous cotisez pour votre retraite

Indépendant mais jamais seul :

  • Les nombreux partenariats développés avec les principaux acteurs du consulting (Clients, Marketplace, ESN) faciliteront la recherche de vos missions
  • Le back office (RH, juristes, Talent Manager) répondra à toutes vos interrogations
  • Accédez à une conciergerie offrant des services de Tiers (mobilité, recherche appartements, …)
  • Un accès aux formations : pour élargir vos connaissances, votre expertise et booster votre chiffre d’affaire.

Le portage commercial, qu’est-ce que c’est ?

Le portage commercial est la solution pour tout indépendant ou ESN qui a besoin d’être mis en relation avec son client. De nombreuses entreprises ne travaillent qu’avec un panel de prestataires restreint, et ne souhaitent pas traiter avec d’autres experts, qu’ils soient freelances ou entreprises de services. Le portage commercial permet de résoudre ce problème en fournissant le cadre pour travailler avec votre client.

Concrètement, la société qui propose le portage commercial vient faire le lien entre votre structure (auto-entrepreneur ou ESN) et le client chez lequel vous souhaitez démarrer une mission.

Pour vous prestataire : la société vous fournit un cadre contractuel sécurisé pour signer avec votre client et commencer la prestation. Son rôle se limite à celui d’intermédiaire contractuel : vous gérez ainsi votre relation en direct avec le client, sans interférences. Vous faites appel à cet acteur au moment de la signature, afin de collaborer avec ce client qui ne veut pas gérer de missions avec des fournisseurs non référencés.

Pour l’entreprise cliente : l’intermédiaire et le client ont signé un contrat-cadre qui leur permet de traiter ensemble. Dans le cadre de cet accord, cet acteur fait office de nouveau « fournisseur » et peut porter auprès de l’entreprise tous les prestataires non référencés avec lesquels elle souhaite travailler, et donc votre structure.

Découvrir le portage commercial

En pratique, comment se passe le portage commercial ?

Prenons le cas d’une ESN de 20 personnes, qui a gagné un projet chez une grande banque française pour l’un de ses consultants en cybersécurité. Les deux parties souhaitent démarrer la mission ensemble, mais l’ESN n’est pas référencée chez ce client ; or la direction achats de la banque ne souhaite pas se lancer dans un nouveau processus de référencement qui serait long et coûteux. En principe la banque ne pourrait donc pas travailler avec cette entreprise de services, qui ne fait pas partie de son panel de prestataires.

C’est ici qu’intervient le portage commercial : les deux acteurs, qui se connaissent et ont déjà défini les termes de la mission ensemble, font appel à un intermédiaire qui va « porter » l’ESN (et donc son consultant) auprès de la banque. L’ESN et le client vont chacun signer un contrat de portage commercial avec cet intermédiaire, un bon de commande sera généré et la mission pourra alors démarrer.

Ca y est ! La contrainte du référencement a été levée, et vous pouvez facilement proposer vos prestations aux grands groupes sans référencement ou sous-traitance. A noter que l’exemple prend le cas de figure d’une ESN, mais le portage commercial s’applique autant aux ESN qu’aux freelances (indépendants et même en portage salarial).

Pourquoi recourir au portage commercial et pas se faire référencer, ou se faire sous-traiter par une entreprise référencée ?

Le portage commercial a plusieurs avantages comparatifs pour les prestataires.

Face aux solutions de sous-traitance classiques :

Le portage commercial permet d’une part de réduire les coûts d’intermédiation : un seul acteur vient faire le lien entre les deux parties, avec des conditions claires et connues à l’avance, et un coût bien plus intéressant. Chez LittleBig Connection, c’est un taux fixe appliqué par jour de prestation portée, quel que soit le statut du prestataire ou la durée du projet.

D’autre part, cette solution permet de traiter en direct avec son client, en son nom propre : vous maîtrisez les négociations de bout en bout, vous communiquez directement ensemble et faites donc valoir la marque de votre expertise, et pas celle de la structure qui assure l’intermédiation. C’est le sens du portage chez LittleBig Connection : nous n’intervenons pas dans votre discussion avec le client.

Enfin, c’est une solution sécurisée : la prestation chez le client est assurée (avec une assurance responsabilité civile professionnelle), et la vérification de tous les documents légaux ainsi que les rappels sont assurés par votre intermédiaire de portage. De plus, le cadre du portage commercial limite les risques de requalification de contrat, de délit de marchandage et de dépendance économique (d’une ESN à un client ou d’un client à une ESN).

Le plus : sur la plateforme LittleBig Connection lorsque vous démarrez une mission portée avec un client, vous bénéficiez d’un suivi complet et simplifié de votre mission (déclaration d’activité, de notes de frais, facturation), et vous gagnez également l’accès à tous les appels d’offres postés par les clients.

En comparaison avec le référencement :

Dans bien des cas, le référencement chez un client n’est pas envisageable : les grands groupes ne peuvent référencer tous les partenaires avec lesquels ils souhaitent travailler, et restreignent souvent cette possibilité aux sociétés de conseil les plus importantes, ou à certaines entreprises de services ultra-spécialisées. Le portage commercial est donc l’alternative simple pour pallier l’incapacité de référencer un prestataire.

Dans le cas où le processus de référencement serait envisageable pour le client, cette démarche nécessite de longues formalités avant d’aboutir ; cela ne permet pas le démarrage rapide d’une mission, et ne peut se justifier s’il s’agit de démarrer un petit nombre de projets.

A qui conviennent ces deux types de portage et comment en bénéficier ?

Le portage salarial s’adresse à toute personne possédant une expertise ou un talent précis : indépendants non-salariés, jeunes diplômés, managers de transition, ainsi qu’aux retraités en cumul emploi-retraite. Le cadre du portage salarial englobe toutes les prestations intellectuelles ainsi que les métiers en lien avec la création (mode, art et culture). Cette solution concerne les métiers du service et de l’artisanat (+ de 750 métiers), à travers tous les secteurs d’activité, à l’exception des professions réglementées (avocat, médecin…) et des services à la personne (garde d’enfants, aide aux personnes handicapées…). Le portage salarial s’adresse donc à tous les consultants qui souhaitent se lancer sur un format d’activité freelance, sans avoir à créer leur propre société et à gérer leur activité d’indépendant.

  • Lorsque vous êtes en portage salarial vous êtes salarié de la société de portage salarial, vous n’avez donc pas à créer de structure. Par ailleurs, cela vous offre la possibilité de combiner plusieurs missions chez des clients différents.
  • Si vous êtes déjà freelance, d’autres options sont envisageables : n’hésitez pas à contacter Portalia pour avoir plus d’informations à ce sujet ! Dans certains cas spécifiques, il est en effet possible de cumuler un statut d’indépendant et un statut de salarié porté.

Le portage commercial s’adresse à toute structure proposant des prestations intellectuelles, les indépendants aussi bien que les ESN.  Les prestataires, qu’ils soient freelances ou ESN, peuvent être portés auprès du client choisi.

Ingénieurs système, consultants en changement organisationnel, développeurs fullstack, formateurs ou encore experts en cybersécurité, tous les experts et tous les types de prestations intellectuelles sont concernés, et dans tous les secteurs, de la banque à l’industrie du luxe en passant par l’aérospatial. Toutes les professions sont donc éligibles au portage commercial, à l’exception des professions réglementées.

Je suis freelance, quelle est la différence entre les deux types de portage pour moi ?

Si les deux solutions de portage sont accessibles aux freelances, elles n’ont pas les mêmes modalités ni la même finalité

  • Dans le cas du portage salarial, vous signez un contrat de travail, et devenez de ce fait salarié de la société. Votre salaire vous est versé par la société de portage et vous êtes accompagné à chaque étape, tout en gérant la relation client de votre côté.
  • Dans le cas du portage commercial, vous signez un contrat commercial et démarrez votre mission chez le client comme vous le feriez habituellement. La facturation se fait par le biais de la structure de portage mais vous restez indépendant et gérez tous les aspects de votre activité (votre entreprise, vos clients, votre mission).

Vous l’aurez compris, les deux solutions de portage vous offrent un cadre et donc des avantages distincts ! A vous de déterminer laquelle convient le mieux à votre situation.

Quel type de portage est adapté pour une ESN ?

Dans le cas d’une ESN, le consultant est déjà salarié de votre structure. Pour que ce dernier puisse démarrer une mission chez un client qui ne référence pas votre entreprise, vous pourrez donc faire appel au portage commercial afin de signer avec votre client. Le mode de fonctionnement de l’ESN reste donc inchangé : LittleBig Connection vient simplement faciliter la contractualisation, et vous permet donc de développer votre activité tout en conservant vos méthodes de travail et votre organisation habituelles.
D’autre part, le portage salarial constitue une nouvelle fenêtre de développement pour les ESN, leur permettant de répondre à tous leurs besoins clients en mettant à leur disposition une forme de contractualisation supplémentaire.

Les deux notions de portage, bien que ressemblantes par le nom, apportent donc deux solutions bien distinctes, qui répondent à des besoins différents. En tant que freelance, vous pourrez choisir de recourir à l’une ou l’autre des formes de portage selon vos besoins. Pour les ESN, le portage commercial vous aidera à développer votre activité et accéder à de nouveaux clients simplement.

Quelle que soit la solution de portage choisie, chacun y trouve son compte !

Quels sont les acteurs engagés dans le portage salarial ?

Le portage salarial est une relation qui engage trois acteurs : le salarié porté (consultant), la société de portage et l’entreprise cliente. Le salarié porté met à disposition son savoir-faire et ses compétences à une entreprise cliente et bénéficie par ce biais d’un statut souple et sécurisé.

De quels avantages l'entreprise cliente bénéficie lorsqu'elle a recours au portage salarial ?

Le portage salarial permet à l’entreprise cliente de bénéficier de talents qualifiés tout en se déchargeant de la gestion administrative des consultants puisque ce sujet revient à la société de portage. Il ne reste ainsi à l’entreprise cliente que le paiement des factures émises par la société de portage salarial. De même, le recours à cette solution lui permet de profiter des avantages de l’externalisation et donc d’éviter la gestion de recrutements, parfois longs et couteux.